BIENVENUE AU BERCEAU DU VODOUN AU BENIN

 
savoir faire & traditions
La fête du vodoun au Bénin
A compter de cette année, la célébration officielle de la fête du vaudou et des religions traditionnelles, serait tournante dans les départements du Bénin. Ainsi, en a décidé le gouvernement en place. Dans son désir d’en découdre avec les velléités de leadership, sur fond de guéguerres qui par le passé, avaient pollué l’atmosphère entre les dignitaires du culte vaudou. La suite on la connaît.

Le 10 janvier 2008, c’est à Malanhoui dans la commune d’Adjarra, dans le département de l’Ouémé que les manifestations officielles commémoratives de cette fête ont eu lieu. En présence d’une délégation gouvernementale, conduite par le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, M. Gustave Anani Cassa et le Ministre Chargé des Relations avec les Institutions, M. Jean Alexandre Hountondji.

Pour la circonstance, des dignitaires du culte vaudou et leurs adeptes, des chefs traditionnels, des Béninois et des étrangers, ont une fois encore sacrifié à la tradition pour assister à la grande messe du vaudou.

Une fois encore, la paix et la prospérité furent invoquées sur le Bénin par la Grande chambre du culte vaudou dont le président, sa majesté Egbakotan de Dassa-Zounmè et d’autres dignitaires, ont plaidé en faveur de nos religions endogènes. En déplorant le fait que trop souvent, des religions révélées, souvent importées leur dame le pion.

Flash back
Depuis 13 ans, le Bénin consacre le 10 janvier de chaque année à la commémoration de la fête du vaudou et des religions traditionnelles.
Pour la petite histoire, instituée depuis août 1998, cette fête qui est consacrée aux célébrations du culte vaudou, rassemble, tous les ans, adeptes, touristes et curieux qui viennent par centaines, assister à cette fête qui est devenue un cérémonial international. Au départ, plusieurs sites abritaient les festivités, mais c’est à la ville de Ouidah que revenait l’honneur d’abriter les manifestations officielles. Le chef suprême du culte vaudou, le Daagbo Hounon, étant originaire de la ville de Ouidah, il ne pouvait en être autrement.

Surtout que la ville de Ouidah par ailleurs, est une cité chargée d’histoire de par le rôle qu’elle a joué dans la colonisation et le commerce des esclaves. Sans oublier au demeurant que, nombres de touristes, nombre d’adeptes du culte vaudou en provenance du Brésil, de Cuba ou de Haïti, profitent de l’occasion offerte par la célébration de la fête du vaudou, pour opérer un retour aux sources. Ce qui se traduit par des retombées positives sur l’économie et le tourisme béninois.

Le Bénin gagnerait en réfléchissant sur les innovations et les valeurs ajoutées à apportées à cette fête annuelle du vaudou, pour en tirer le meilleur parti au plan national.
D’autant qu’à Ouidah, la fête se déroule sur la plage et autour de sites telle la Porte du Non-Retour. Un lieu aux charges émotionnelles fortes. A en croire la tradition orale, « de nombreux esclaves partirent de cet endroit sans espoir de retour… ». D’où son intérêt en tant que haut lieu de pèlerinage. Capitale par excellence du commerce triangulaire, Ouidah a également joué en son temps, le rôle d’une place financière d’importance.

Certes, le vaudou existe depuis des millénaires. Dans la cosmogonie fons, on distingue plus de 200 divinités représentant les cinq éléments naturels fondamentaux que sont l’air, l’eau, le feu, la terre et l’esprit.
C’est une forme de syncrétisme des cultes animistes autour de la vénération des ancêtres, du culte des morts et des divinités ! La fête se déroule dans la plus pure des traditions ancestrales. De sources dignes de foi, à quelque variantes près, le rituel est le même partout. Tant il est vrai que cette commémoration reste et demeure, un grand moment d’une intense communion avec les frères qui ont gardé la maison, « les gardiens du temple », dans la vie des adeptes du vaudou du monde entier. Car, c’est cette quête d’identité et de spiritualité, qui les amène en pèlerinage à Ouidah, la terre des ancêtres.

Pacôme ASSEDE le 06/2/2008
 

http://www.youtube.com/v/WeY8p0AfylQ&hl=fr&fs=1"></param><param http://www.youtube.com/v/WeY8p0AfylQ&hl=fr&fs=1"

 


Pas encore de photo dans l'album !